LE RÉSEAU IN-TERRE-ACTIF

Un outil d'éducation et d'engagement pour de jeunes citoyens solidaires

Journée internationale de la paix

primaire 2e cycle 3e cycle   secondaire 1e cycle 2e cycle
  1. Description de la journée
  2. Actions proposées
  3. Outils pédagogiques
  4. Liens d'intérêt

Description de la journée

En 1981, les pays membres de l’ONU décidaient d’établir une journée internationale pour la paix. D’abord célébrée le troisième mardi de septembre, la journée se déroule officiellement le 21 septembre de chaque année depuis 2001. Cette journée est un appel mondial à la non-violence et à la résolution pacifique des conflits : un des objectifs de l’ONU est d'ailleurs que cette date devienne synonyme d’un cessez-le-feu partout sur la planète. D’un point de vue individuel, le 21 septembre offre aussi l’occasion de nous interroger sur notre rôle dans la quête de la paix au quotidien, aux niveaux local et mondial.

Il faut toutefois se rappeler qu'un monde sans guerre ne signifie pas un monde sans conflits en général. Les humains ne seront jamais d’accord sur tous les points de vue. C’est plutôt dans la méthode utilisée pour résoudre les conflits qu’il faut chercher la clé de la paix.

 

Guerre, violence et tragédies

Les horreurs de la 2e Guerre mondiale ont mené à la création de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en 1945. Beaucoup croyaient à l’époque que cette organisation arriverait à éviter les conflits armés en favorisant la diplomatie et les solutions pacifiques.

Aujourd’hui, la paix mondiale reste encore un idéal à atteindre. Il reste bien du travail à accomplir avant que ne s’établisse la paix durable espérée par les créateurs de l’ONU.

La guerre constitue une forme ultime de violence, utilisée pour éviter le dialogue et le compromis. Elle fauche des vies, ravage l’environnement et appauvrit les pays dans lesquels elle sévit. Il est bien souvent impossible de mettre le doigt sur l’élément précis qui est à la source d’un conflit. Les facteurs économiques, politiques, territoriaux, culturels et religieux ont tous une influence sur l’éclosion des guerres. Au-delà de ces éléments, c’est plutôt l’attitude des gens et des gouvernements qui déterminent le déclenchement des conflits armés. Les pays qui ont recours aux armes sont habituellement peu portés au dialogue et au compromis. Les dirigeants sont convaincus d’avoir raison sans nécessairement s’intéresser ou accorder de l'importance au point de vue de leurs opposants.

Leaders pour la paix

La vie de Gandhi est un bon exemple des "miracles" ce que peut accomplir la mobilisation non-violente en termes de résolution de conflits. Il a réussi, avec le support populaire, à libérer son pays du colonialisme britannique en prônant la désobéissance civile et la protestation pacifique.

Le monde a désespérément besoin de gens comme Gandhi, qui croient que la violence n’est pas une réponse adéquate aux conflits, peu importe leur envergure.

Enfin, il faut noter que l’ONU travaille non seulement en faveur de l’élimination directe de la guerre, mais que les multiples projets qu'elle parraine ont souvent pour objectif indirect d’établir ou de soutenir la construction d'un monde de paix. L’ONU œuvre notamment à la promotion des droits humains, à la démocratisation, à la diminution de la pauvreté et à la diplomatie préventive. Tous ces phénomènes sont des outils pour la mise en place d’une paix durable  et l'établissement de sociétés et de rapports plus justes et équitables sur la Terre.


Actions proposées

- Joins-toi au comité des médiateurs de ton école ou, s'il n'en existe pas, mets-en un sur pied ! Les idées d'actions à accomplir ne manquent pas : formation sur la communication non-violente, accompagnement de médiateurs qui pourront intervenir pour gérer des conflits entre les élèves, mise en place d'un courrier scolaire où les élèves pourraient s'envoyer des mots amicaux ou en profiter pour régler des conflits par écrit...

- Organise une marche pour la paix dans ta communauté. Invite les écoles, les organismes, les entreprises et les citoyens à se joindre au mouvement et à sortir dans la rue pour demander plus de paix, dans le monde et dans notre quotidien.

- Relève le défi de passer une semaine complète sans écouter d'émission ou de film violent et sans jouer à des jeux vidéo qui contiennent de la violence. Tu constateras à quel point nous sommes constamment "bombardés" d'allusions et de comportements violents dans les médias de masse!


Outils pédagogiques

Activité "La violence et la guerre" : niveaux primaire et secondaire

Animation "La guerre n'est pas un jeu" : niveau primaire et niveau secondaire

Expo-caricatures "La paix, une priorité"

Fiche pédagogique sur la paix et la guerre

Trousse "À la découverte du continent africain" : La guerre en Éthiopie

Voyage Exploraterre sur les conflits armés dans le monde


Liens d'intérêt

Ce que l'ONU fait pour la paix - ONU

Guide d'activités 2014-2015 pour la promotion de la non-violence, du respect et de la paix - Association T.R.O.P.-P.E.A.C.E

Journée internationale de la paix - ONU

Journée internationale de la paix - UNESCO

Lauréats des "prix Nobel alternatifs" (Right Livelihood Awards) pour la paix (site en anglais)

Lauréats du prix Nobel de la paix (site en anglais)

Maintenir la paix et la sécurité internationales - ONU

Maintien de la paix - Nations Unies

Minute de silence et actions contre la violence et pour la paix - EVB

Mouvement pour la Paix