LE RÉSEAU IN-TERRE-ACTIF

Un outil d'éducation et d'engagement pour de jeunes citoyens solidaires

Journée de Martin Luther King

primaire 2e cycle 3e cycle   secondaire 1e cycle 2e cycle
  1. Description de la journée
  2. Actions proposées
  3. Outils pédagogiques
  4. Liens d'intérêt

Description de la journée

La Journée de Martin Luther King est un jour férié américain célébré chaque année le troisième lundi du mois de janvier, en commémoration de sa date d'anniversaire. En effet, Martin Luther King est né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929. Très jeune, il ressent l'horreur de la ségrégation raciale et des brutalités policières. Peu à peu, il comprend qu'il y a deux mondes dans l'univers qui l'entoure: celui des Blancs et le ghetto noir. Il décide de devenir pasteur, comme son père et son grand-père l'ont été avant lui. C'est en Pennsylvanie qu’il commence son "pèlerinage de la non-violence". Il suit des cours de philosophie où il découvre les grands penseurs comme Ghandi, qui le marquera profondément. En 1954, une fois ses études terminées, Martin accepte un poste de pasteur à Montgomery en Alabama, dans le Sud des États-Unis. 

 

Dans les autobus de Montgomery, les rangées du devant sont réservées aux Blancs pendant qu’on tolère les Noirs dans celles du fond. Par contre, si un Blanc n'a plus de place assise, un Noir doit se lever pour lui céder son siège. Le 1er décembre 1955, une couturière noire et pauvre de 50 ans, Rosa Parks, est arrêtée parce qu'elle a refusé de céder son siège à un Blanc. C'est à la suite de cette arrestation que le pasteur King organise le boycott des autobus de Montgomery qui allait durer 382 jours. En 1956, la Cour Suprême américaine statue que la ségrégation raciale dans les autobus est inconstitutionnelle, et qu'elle doit par conséquent être abolie.

 

En 1957, les leaders noirs des États du Sud créent une organisation : la Southern Christian Leadership Conférence (SCLC), dont King est le président et dont la mission est d'obtenir l'égalité raciale par des méthodes non-violentes. Cette même année, il prononce 208 discours portant toujours sur la défense des droits civiques. En 1959, deux cents étudiants se réunissent en Caroline du Nord et fondent le Snicle (Comité de coordination des étudiants non violents). En 1960, Martin Luther King est arrêté (pour la douzième fois depuis 1956!). En 1961, les "voyages de la liberté" sont organisés pour démontrer que malgré les lois, la ségrégation existe toujours dans les transports publics entre les États américains. Des bombes éclatent en Alabama et on décrète la loi martiale.

 

 

Le 28 août 1963, King participe à une marche d'envergure dans les rues de Washington, lors de laquelle il prononce son plus célèbre discours : "I have a dream". Le magazine Times proclame alors pour la toute première fois de son histoire un homme noir, King, au titre d'homme de l'année. En 1964, il reçoit le prix Nobel de la Paix.

Martin Luther King Jr. meurt assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, au Tennessee. Quelques temps après son assassinat, Harris Wofford, sénateur de la Pennsylvanie, et John Lewis, membre du Congrès américain, ont milité en faveur du décret de la journée fériée en l'honneur de King. C’est ainsi que depuis 1986, les citoyens célèbrent l’action sociale et la lutte pacifique de Martin Luther King chaque année. Aux quatre coins des États-Unis, lors de cette journée bien spéciale, des manifestations sont organisées pour la paix, la justice sociale et l’égalité sociale et raciale.

Rappelons-nous que dans un célèbre discours, King avait fait part de son rêve : celui d’une société dans laquelle Blancs et Noirs seraient unis dans la justice et dans la paix. Grâce au leadership pacifique de cet homme, les droits des Noirs ont été de plus en plus respectés aux États-Unis, ainsi qu'ailleurs dans le monde. Malgré tout, une amélioration de la situation reste toujours souhaitable et la lutte pacifique doit continuer...


Actions proposées

- Adopte des attitudes de non-violence au quotidien : pratique une communication non-violente avec tes proches (amis, parents, enseignants...) et évite la violence verbale et physique. Si tu es victime de discrimination ou de violence, consulte les ressources présentes dans ton milieu et, dans la mesure du possible, dénonce ces comportements néfastes pour tous et toutes.

 

- Avec le comité multiculturel de ton école, organisez une semaine d'activités sur le thème de la diversité culturelle : spectacle, kiosques, dégustations culinaires, conférences... célébrez les plus belles richesses que les différentes cultures du monde ont à offrir!

 

- Offre de ton temps bénévolement à une organisation de ta communauté qui lutte contre la discrimination raciale, que ce soit en offrant des services aux nouveaux arrivants et aux immigrants ou en faisant de la sensibilisation sur le thème de l'ouverture à l'autre.


Outils pédagogiques

Activité "Improvise-moi un leader"!

Activité "Mettons fin au racisme!"

Animation sur la rencontre interculturelle

Article "Les droits des peuples"

Dossier sur l'histoire de la traite des Noirs et de l'esclavage

Fiche "Le français à la carte" sur la rencontre interculturelle

Série "Fiches-pays"

Situation d'apprentissage sur la rencontre interculturelle

Trousse pédaogique sur la mondialisation


Liens d'intérêt

"La leçon de discrimination" - Reportage de l'émission Enjeu (Radio-Canada) sur une mise en situation bouleversante concernant la discrimination menée dans une classe du primaire au Québec

Martin Luther King - Wikipédia 

"Qu'est-ce que le racisme et la discrimination?"

"Tous égaux dans la diversité" - Campagne internationale de mobilisation des écoles contre le racisme, la discrimination et l'exclusion (UNESCO)