LE RÉSEAU IN-TERRE-ACTIF

Un outil d'éducation et d'engagement pour de jeunes citoyens solidaires

Article : Immigrer au Québec

primaire 2e cycle 3e cycle   secondaire 1e cycle 2e cycle

Imagine-toi débarquant de l’avion directement sur la piste de l’aéroport de Dakar au Sénégal. Très rapidement tu constates la présence du soleil de plomb et de l’humidité écrasante. Tu peux même te dire : «ce n’est pas comme chez nous !».

Tu te retrouves plongé(e) dans un milieu où il y a plein de gens qui ne parlent pas ta langue (une bonne majorité de Sénégalais ne parlent que le ouolof ou encore le peuhl, le sérère et le dioula). Tu te sens étranger, différent. À l’heure des repas, on t’offre des mets que tu ne connais pas dont le «larre» (mélange de lait caillé et de mil). Il est possible que le bon vieux hot-dog ou le spaghetti et une bonne tarte aux framboises soient dans tes rêves...

Ceci n’est qu’un exemple d’un phénomène qu’on appelle le choc des cultures. Tout ce qui t’est familier ne l’est pas nécessairement pour un Sénégalais.

SELON TOI, EN SERAIT-IL AUTREMENT POUR UN IMMIGRANT QUI ARRIVERAIT AU CANADA ?

Représente-toi une famille du Mali qui arrive à l’aéroport de Mirabel durant le mois de février. Une belle température de -25oC puis le lendemain une joyeuse tempête de neige les attendent. Cela est sûrement un grand choc pour quelqu’un qui n’a jamais vu de neige. Ils doivent se procurer des vêtements chauds, rencontrer le service de l’Immigration et se trouver un logement.

Le père et/ou la mère doivent se trouver un travail afin de pouvoir se nourrir, se loger et se vêtir. Ce n’est pas évident quand on ne parle pas le français ou l’anglais.


TU AS SANS DOUTE REMARQUÉ QUE LA PLUPART DES IMMIGRANTS DÉCIDENT D'ALLER VIVRE À MONTRÉAL, SAIS-TU POURQUOI ?

Comme tu l’as sans doute observé, dans les médias internationaux, on ne parle pas des petites villes du Québec comme Chicoutimi, Trois-Rivières ou Gaspé. Seul le nom de Montréal est mentionné. C’est donc le seul endroit du Québec qu’ils connaissent et c’est la destination qui semble la plus logique à leurs yeux.

Cette situation incite les nouveaux immigrants à s’installer à Montréal car c’est plus réconfortant pour eux d’être en présence de gens de la même culture que la leur. De plus, il est beaucoup plus facile pour eux de trouver des aliments qui proviennent de leur pays d’origine. Il y a plus d’acheteurs pour ces produits donc les magasins ont plus de chance d’en vendre.

Question de savoir ?
Un IMMIGRANT c’est quelqu’un qui décide (volontairement) de quitter son pays pour aller vivre dans un autre. Il espère ainsi avoir une vie meilleure. Cette personne peut avoir une ou plusieurs raisons dont celles-ci :

- Ne pas pouvoir se nourrir
- N’avoir aucune chance de travailler
- Pas d’argent
- Ne plus avoir de maison
- Les guerres
- Absence de liberté (pas le droit de donner son opinion, etc.)
- Aller rejoindre un membre de sa famille qui est déjà au Canada.

Page actualisée en 2010