LE RÉSEAU IN-TERRE-ACTIF

Un outil d'éducation et d'engagement pour de jeunes citoyens solidaires

Article : J'ai le droit...

primaire 2e cycle 3e cycle   secondaire 1e cycle 2e cycle

La convention, c'est quoi au juste?

Tu as sûrement déjà entendu quelqu'un prononcer cette phrase ou peut-être l'as-tu, toi-même, déjà dite. Tu ne l'as sans doute pas réalisé immédiatement, mais tu dénonçais une situation qui te paraissait injuste. Tu demandais également une plus grande liberté à tes parents.

Cette revendication, si banale soit-elle, se retrouve également dans l'ensemble de la société. Lorsqu'un groupe de personnes constate qu'il vit une injustice, il se lève et dénonce cette situation. C'est exactement ce qu'ont fait des citoyens de partout dans le monde en rédigeant "LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L'ENFANT". Cette convention se veut un moyen pour protéger les enfants de partout dans le monde des injustices qu'ils pourraient vivre.

La convention des droits de l'enfant est une sorte de contrat que plusieurs pays ont signé et qui reconnaît différents droits à tous les ENFANTS DU MONDE. Selon cette convention, le terme " enfant " désigne tout être humain de moins de 18 ans, sauf si la loi du pays dans lequel il vit accorde la majorité plus tôt. La convention se divise en 54 articles dont les principaux sont les suivants :

 

Le droit à l'amour, à la compréhension et à la protection.
Le droit à la protection contre toute forme de négligence, de cruauté et d'exploitation.
Le droit à une alimentation saine, à un logement et à des soins médicaux.
Le droit à une éducation gratuite et aux loisirs.
Le droit à un nom et à une nationalité.
Le droit de se développer sainement et normalement sur le plan physique, intellectuel, moral, spirituel et social.
Le droit à une éducation basée sur l'amitié, la fraternité et la paix entre les peuples.
Le droit à l'égalité sans distinction ou discrimination fondées sur la race, la religion, le sexe, l'origine ethnique ou le statut social.

La convention fut adoptée aux Nations-Unies le 20 novembre 1989. Cependant, elle n'est pas la première convention à défendre les droits de l'enfant. Effectivement, dès 1923, l'Union internationale de secours aux enfants rédigeait et approuvait la première " Déclaration des droits de l'enfant " qui était alors basée sur 5 points. On peut donc dire que cette convention est l'ancêtre de celle que nous connaissons aujourd'hui.

Est-elle toujours respectée ?

Malheureusement non ! Pourquoi ? La raison est simple : certains pays ont ratifié l'entente et d'autres l'ont signée. En ratifiant l'entente (comme le Canada l'a fait) les pays s'engageaient à respecter les obligations de la convention. En la signant, ils ne faisaient que manifester leur accord avec cette convention, sans pour autant s'engager à la respecter. Certains pays peuvent donc avoir signé l'entente et tolérer que certains articles de la convention soient violés.

Est-ce normal?

NON! Le droit international fixe l'entrée dans la vie active à quinze ans. En effet, le travail des enfants a de graves conséquences sur leur santé et leur éducation. Il viole la convention des droits de l'enfant, en particulier, le droit à la protection contre toute forme d'exploitation, le droit à une éducation gratuite et aux loisirs, le droit à l'égalité, le droit de se développer sainement et normalement sur le plan physique, intellectuel, moral, spirituel et social.

Page actualisée en 2010