LE RÉSEAU IN-TERRE-ACTIF

Un outil d'éducation et d'engagement pour de jeunes citoyens solidaires

Forêt : Textes de jeunes

primaire 2e cycle 3e cycle   secondaire 1e cycle 2e cycle

Un débat sur la déforestation : des jeunes se prononcent sur leur avenir...

Dernièrement, les élèves de deux classes à l’école Serge-Bouchard à Baie-Comeau (ville dont l’économie dépend grandement de la coupe du bois au Québec) ont eu la chance de visionner le film «L’erreur Boréale» dénonçant la coupe de bois abusive au Québec et d’avoir la visite en classe d’une agente des ressources forestières de la Côte-Nord.  Peu après, il s’en suit un débat d’opinions entre les élèves sur la déforestation. Voici quelques extraits de leurs réflexions...

 

 

«…C'est vrai qu'à Baie-Comeau c'est le bois qui nous fait vivre mais il n'y font pas attention,ils ont besoin de 100 m. de bois,ils en coupent 1000 m. Je crois qu'en même on devrait continuer de couper du bois mais qu'on devrait y faire attention.»

Francis D.

 

«…On exporte toutes nos forêts à d'autres places et l'argent ne vient pas dans nos poches mais dans les poches des compagnies de bois.»

Francois H. B.

 

«La déforsation Contre!!! […] Je pense que le minimum qu'on peut faire c'est de recycler. Le bois peut être utile, par exemple proche d'une mer, si un tsunami passe, les arbes vont un peu le bloquer. Les arbres sont aussi les foyers des animaux.»

Jérôme B. S.

 

«…Pour moi, la forêt peut disparaître d'un endroit mais pas de la terre entière. Il se peut qu'elle devienne rare mais pas disparue. C'est parce qu'il était fâché que Richard Desjardins a réalisé le film "L'erreur Boréale" car ce qu'il dit et/ou montre est un peu exagéré.»

Marylou F.

 
   

«Mon point de vue sur la déforestation est que je ne suis pas vraiment d'accord sur la manière de couper les arbres. Il faut toutefois en couper sinon beaucoup de gens perdraient leur emploi. Je trouve que les travailleurs coupent trop d'arbres pour ce que nous avons besoin. Ceux qui les coupent devraient faire plus attention à nos belles forêts et ne pas mettre du poison par hélicoptère ou par avion. Je sais qu'ils essaient de faire attention aux arbres mais ce n'est pas suffisant. D'une vue aérienne,c'est affreux. Tout ceci est à cause que nous consommons trop de papier. Les gens devraient davantage récupérer. Je trouve que le Québec est une très belle province grâce à nos forêts et si elles étaient toutes détruites, ça ne serait plus pareil.»  

Alexandra

 

« [...] Beaucoup de gens se réveilleront un dimanche matin et liront un article sur la déforestation mondiale, et ça va les secouer et ils vont se dirent "Ouais, c'est vrai, nous sommes dans un phase critique de la déforestation mondiale, mais qu'est-ce que je pourrais faire pour donner un coup de pouce?" Cependant, ils iront travailler et ils ne réagisseront pas. Et pourtant, la technologie où nous sommes rendus n'est pas efficace pour garder nos forêts. C'est dramatique, nous avons même des espèces d'arbres en voie de disparition! Alors allez-y, n'ayez pas peur de recycler car, ça ne vous mordra pas!»

Anonyme

  

 

«[...] Ils [les travailleurs du bois] plantent des abres qui ne vont peut-être jamais repousser. Les erreurs du passé ne seront jamais réparées. Les États-Unis volent notre bois. Le gouvernement devrait comprendre avant qu'il ne soit trop tard.»

Tommy P.

 

«La déforestation sur la Côte-Nord est moins dramatique qu'en Europe [...] 

Ce sont les arbres qui font vivre certaines villes comme Baie-Comeau. La papeterie est basée sur la coupe des arbres. Si nous ne coupions plus d'arbres, la papeterie ferait faillite et Baie-Comeau diminuerait en population. Nous pourrions passer de 25 000 personnes à 6 000. Pour conclure, je trouve que la coupe des abres est bien utile dans la vie de tous les jours et qu'elle ne devrait pas être arretée mais selement diminuée.»

Audrey G.

  

«[...] Le poison (insecticide répandu pour protéger les arbres contre les insectes) tue la tordeuse de bourgeon, mais ça brûle les arbres et quand les animaux mangent ça, il peuvent mourir à cause du poison [...]. Les compagnie forestière font beaucoup d'argent mais, ils coupent trop d'arbres.»

 

Jean-François  D.

  

Étant donné le grand nombre de textes que nous avons reçu sur le sujet de la déforestation, le Réseau In-Terre-Actif a dû faire une sélection de textes afin de dresser un portrait des diverses positions et arguments.  Félicitations à tous et toutes les participant(e)s!